Pages

< LES PHARISIENS INTERIEURS >



Traduction : A.C. Wittig

Mais les Pharisiens disaient à ses Disciples : « pourquoi mange-t-il et boit-il avec les pécheurs ? » Et Jésus ayant entendu cela, leur dit : « Ceux qui sont en santé n'ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal ; je ne suis point venu appeler à la repentance les justes, mais les pécheurs. » (Marc 2 :16-17)
Et, en faisant de sort, Jésus déclara avec une splendeur décisive et irrévocable qu’il était un ami des pécheurs.

A chaque fois que j’y repense, je suis soulagée. Si Jésus est un ami des pécheurs, alors je remplis les conditions. Alléluia ! Alléluia — il n’est pas venu pour appeler les gens de bien, mais les pécheurs ! ce qui me ‘qualifie’ auprès de lui est mon besoin de lui. Et, Ciel, ai-je besoin de lui !

Mon pharisien intérieur aurait des milliers de façon de me dire que je ne mérite pas Jésus ; et que Jésus cherche des disciples heureux, libres, confiants, sans peur et sans reproche – des disciples pleinement sanctifiés.
Et je sais que dès que je m’approche de Jésus, les récriminations commencent.

Le pharisien intérieur dira : « Pourquoi Jésus dînerait-il avec ceux qui sont tristes ? avec ceux qui se sont faits prendre dans des pièges ridicules ? ceux qui s’égarent comme des moutons ? Pourquoi Jésus voudrait-il partager quoi que ce soit avec quelqu’un avec un futur si vide ? quelqu’un dont la vie n’est riche que de noirceur et de désespoir ? Pourquoi Jésus s’intéresserait-il à toi — tu es instable, imprudente, et tu ne sais même pas comment prier ! Tu n’as aucune idée de ce que tu es en train de faire, tu ne sais pas où tu vas, et ta vie, pour ce que j’en vois, n’est qu’une grande pagaille. Aussi, tu es très tendue en ce moment. Vraiment, penses-tu encore que Jésus veuille partager quoi que ce soit avec toi ? »

Mais la vérité est que :
Ce n’est pas l’insouciant qui a besoin d’un Consolateur, mais l’affligé.
Ce n’est pas le libre qui a besoin d’un Libérateur, mais l’asservi.
Ce n’est pas le lion qui rugit qui a besoin d’un Berger, mais le mouton qui bêle.
Ce n’est pas celui qui respire la lumière qui a besoin d’une Lumière pour l’éclairer, mais celui qui habite dans un pays de profonde noirceur.
Ce n’est pas ceux dont le futur est tout tracé qui ont besoin d’un Espoir, mais ceux qui désespèrent.
Ce n’est pas celui qui est plein de confiance qui a besoin d’un Refuge, mais celui qui se sait fragile.
Ce n’est pas celui qui est intelligent qui a besoin de la Sagesse de Dieu, mais l’insensé.
Ce ne sont pas les ‘guerriers de prières’ parfaits qui ont besoin d’un Intercesseur, mais ceux qui ont du mal à crier « Abba — Père ».
Ce ne sont pas ceux dont les relations avec les autres sont excellentes qui ont besoin d’un Conseiller, mais ceux qui ont le cœur brisé.
Ce n’est pas le compétent qui a besoin d’un Guide, mais le confus.
Ce n’est pas celui qui est calme qui a besoin d’un Prince de Paix, mais celui qui est tendu.
Ce ne sont pas les justes qui ont besoin du Christ Crucifié, mais les pécheurs.

C’est un tel encouragement pour moi, que Jésus vienne pour être la bonne nouvelle dans la pire des situations. Il vient pour faire chanter les cœurs les plus tristes, et pour libérer ceux qui sont enfermés dans la pire des captivités et la pire des oppressions ; il vient pour apporter la vue aux yeux les plus aveugles, pour apporter de l’espoir à ceux dont la situation leur paraît irrémédiablement, brutalement, éternellement sans espoir ; il vient pour éclairer ceux qui résident dans les ténèbres les plus étouffantes et les plus impénétrables.

C’est pourquoi les anges ont pu annoncer que sa naissance était « une grande joie pour tout le peuple » : parce qu’il n’y en a pas un si pauvre, si faible, si plein de péché, si oppressé, si désespéré, qu’il ne remplisse pas les conditions pour Lui, pour sa bonté, sa grâce, sa liberté et sa rédemption.

Jésus, ami des pécheurs. Et mon ami !

« Bienheureux sont ceux qui pleurent ; car ils seront consolés. »
Matthieu 5:4

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière ; […] sur eux, la lumière a resplendi. »
Esaïe 9:2

« Cette parole est certaine, et digne d'être entièrement reçue, que Jésus-Christ est venu au monde pour sauver les pécheurs […]. »
1 Timothée 1:15

« Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. »
2 Corinthiens 12:9

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. »
Apocalypse 3:20


No comments:

Post a Comment

 
Blogger Template By Designer Blogs